Toute une histoire
Le service documentation archives est à votre disposition.
Du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, une équipe vous accueille et vous conseille au second étage de l'hôtel de ville.
Plus d'informations au 04 76 20 63 89

Du petit village luttant
contre les caprices du
Drac à la ville que l’on
connaît aujourd’hui,
Échirolles a vécu
une évolution sans
précédent.
Petit retour sur
une histoire atypique…

Les premiers
habitants d’Échirolles

Cela fait longtemps que
les hommes vivent sur les terres
échirolloises. Une stèle romaine
érigée devant l’ancienne
chapelle Saint-Jacques
témoigne de cette existence
dès l’Antiquité. À cette époque,
la plaine du Drac est
encore un vaste marécage et les
inondations sont fréquentes.
Les premiers “Échirollois”
s’installent donc sur les collines
boisées de Jarrie. Ils vivent de
la chasse et de récoltes diverses
mais aussi de la coupe et du
ramassage du bois.

 





L’entrée
du village
  Vue d'époque de l'entrée du village d'Echirolles
Vue d'époque de la place André Martin

Place André Martin

 

Des templiers…
Au XIIIe siècle, une commanderie de Templiers s’installe à Échirolles. Pour étendre leur territoire, ces moines-soldats n’hésitent pas à entreprendre d’importants travaux de défrichement. Cette volonté farouche de dompter la capricieuse plaine du Drac gagne la population. On va drainer, assainir et gagner du terrain pour cultiver les terres. Après de dures années de labeur, le territoire d’Échirolles s’étend bien au-delà des simples collines.

  … à la création de la commune
L’augmentation de surfaces à
exploiter et l’accroissement de la
population incitent les Échirollois à
plus d’indépendance. En 1825,
l’installation d’une paroisse libère
Échirolles de la tutelle religieuse de
Bresson. Lancés sur la voie de
l’autonomie, les habitants demandent
alors au roi Louis-Philippe
la création de la commune.
Le 25 décembre 1833, Échirolles,
la “divine enfant” du Drac, était née !